Mission et objectifs

L’ASP16 est une association à but non lucratif qui existe depuis 1995. Elle est adhérente à l’UNASP qui coordonne la représentation extérieure des associations (ASP) membres, notamment auprès des pouvoirs publics, de la CNAM et de la SFAP.

Missions et Objectifs de l’ASP 16

Les Missions

  • L’ASP16 souscrit aux principes des soins palliatifs qui sont les principes d’humanité, solidarité humaine, d’autonomie et de respect de la vie. Les missions s’inscrivent dans le cadre de la laïcité et de la neutralité des bénévoles.
  • Elle recrute, sélectionne, encadre et soutien les accompagnants bénévoles.
  • Elle informe les équipes soignantes, le public et ainsi contribue à faire évoluer les mentalités face à la fin de vie, la mort par ce rôle de sensibilisation.
  • Elle améliore le soutien des malades et de leur famille dans le cadre d’une prise en charge globale par son rôle d’accompagnement.

Les Objectifs (référence DH05 – 28 Mars 2008)

  • Accompagner les personnes en souffrance quelque soit le lieu où elles se trouvent, dans le respect de la singularité de chacun.
  • Sensibiliser la société dans son ensemble.
  • Maintenir un questionnement permanent et une veille sociale sur les risques d’exclusion générés par l’évolution de la société et les progrès scientifiques.
  • S’adapter à l’évolution des nouveaux besoins qui émergent au sein de la société.

Implication de l’A.S.P.16 dans d’autres domaines

➤ Commission des Usagers

L’ASP 16 a été sollicitée par l’Hôpital de Girac pour siéger au sein de la Commission des Usagers et du Comité d’éthique des centre hospitaliers

  • d’Angoulême,
  • de Confolens,
  • de Chateauneuf,
  • de la clinique Saint Joseph,
  • du centre clinical de Soyaux.

A ce titre, un bénévole participe à chaque réunion de ces instances.

➤ Participation à la formation des soignants

Participation à la formation des soignants du centre hospitalier d’Angoulême et à l’école d’aides soignantes.

➤ Participation au groupe de travail sur les soins palliatifs

Participation au groupe de travail sur les soins palliatifs au centre hospitalier de Girac.